investissement

Risque crowdlending : identifier 5 risques majeurs dans le prêt entre particuliers

Risque crowdlending: le prêt entre particulier, aussi appelé le P2P lending, ou encore le crowdlending, autrement appelé en français relève de récentes innovations technologiques qui révolutionnent le monde de la finance. Depuis l’année 2005, nous assistons à une recrudescence de créations de plateformes de prêts entre particuliers, notamment  en Europe (Estonie, Lethonie, République Tchèque). Ces plateformes de P2P permettent à des investisseurs particuliers d’investir leur épargne et de la prêter à intérêt à des personnes qui font un crédit. Il est important de bien comprendre les risques crowdlending qui sont associés à ces prêts afin de mieux comprendre ce nouveau marché en plein essor.

 

Tout d’abord l’investisseur doit comprendre le modèle de fonctionnement sous-jacent au marché du P2P lending. L’investisseur va déposer prêter son argent sur un compte, sélectionner les prêts qui l’intéressent pour une durée donnée, prêter son argent, puis attendre le terme du prêt pour recevoir des intérêts. Il pourra ensuite retirer les fonds sur son propre compte bancaire.

 

Les critères du risque crowdlending  associés à un investissement est souvent mesuré selon les critères suivants: 

  1. Rendement
  2. Disponibilité
  3. Risque

Nous allons examiner chacun de ses aspects du risque crodwlending.

1. Risque crowdlending : critère du Rendement

Investir son argent dans le crowdlending, c’est booster son épargne à 12% et plus (pourcentage brut). Les taux affichés par les plateformes vont de 8% à 21%. Ces taux à haut rendement sont intéressants et sont associés également au risque. A préciser que les taux annoncés sont toujours bruts. 

 

2. Risque crowdlending : critère de la Disponibilité

Est ce que mon argent sera disponible de suite ou bien dans quel délai ? 

Pendant combien de temps mon argent est il immobilisé ?

Combien de temps dois-je placer mon argent pour avoir la rentabilité attendue ?

 

Cette mesure dans le crodwlending est au choix de l’investisseur. Le terme du prêt varie entre 30 jours et plusieurs années. Le prêt peut être un prêt de 30 jours à court terme de 150€, comme un prêt voiture sur 4 ans de 5 000€. Je parle ici d’exemple dans le crowdlending européen. Car la plupart des plateformes françaises proposent d’investir dans des prêts d’au moins 24 mois, ce qui est trop long pour moi.

 

Dans le tableau joint, vous avez les délais sur des placements que vous connaissez sans doute. Ce tableau met en évidence une vérité : pas plus flexible que le prêt entre particuliers. 

Produit Délai de disponibilité
Livret A 01 jour
Prêt entre particulier / Crowdlending De 30 jours à 4 ans
Plan Epargne Logement (PEL) 4 ans
Bourse (PEA) 5 ans
Plan épargne entreprise 5 ans
Assurance vie 8 ans

 

Pour une assurance vie, on estime que la disponibilité est de 8 ans pour une optimisation fiscale. Pour un placement sur Livret A, LDD, c’est de suite, et aucun délai imposé pour les prêts P2P.

Vous découvrez donc que le crowdlending présente une solution très flexible en terme de disponibilité, et se situe dans un degrès de disponibilité élevé: de 30 jours à plusieurs années. En général, on va investir entre 30 jours et 12 mois.

 

3. Risque crowdlending : critère du risque

Quel est le risque que je perde mon argent ? Quels sont les risques de non remboursement ? L’identification de ces risques est détaillé plus bas dans l’article.

L’investissement en P2P est considéré comme risqué. En effet l’investisseur qui prête son argent prend le risque que l’emprunteur ne soit pas en capacité de le rembourser, mais il existe bien d’autres risques que j’ai identifié pour vous éclairer.

Nous allons découvrir dans cet article les risques majeurs associés à l’investissement dans le crowdlending. Des réponses seront aussi apportées pour réduire ces risques.

 

Risque crowdlending #1 : Risque de la performance

Les acteurs du crowdlending européen ont mis en place des fonds pour garantir et assurer la provisions des fonds et la sécurité aux investisseurs. Malgré cela, il existe un risque fondamental pour qu’un large nombre de défaut de paiement soit constaté de la part des emprunteurs. 

Un autre risque de performance réside dans le fait qu’une certaine somme d’argent reste sur le compte de l’investisseur en attendant que les critères des emprunteurs correspondent à ses exigences. Il s’agit ici d’un cas où il n’y a pas assez de prêts à disposition pour prêter son argent. Admettons que la plateforme propose 30 000 euros de prêts, et que tous les investisseurs ont prêté ces 30 000€. S’il vous reste 1 000€ à prêter sur votre compte de la plateforme, cette somme d’argent restera inutilisée, jusqu’à ce que d’autres prêts soient publiés.

 

Risque crowdlending #2 : Remboursement anticipé

L’emprunteur peut rembourser le prêt par anticipation, c’est à dire, avant la fin de la durée initiale contracté par le prêt. Et par conséquent, les rendements qui auraient pu être accumulés peuvent être perdus. Dans ce cas précis, l’investisseur peut simplement investir dans un autre prêt.

Risque crowdlending #3 : Risque d’équilibre sur la gestion 

La diversification est la base de tout investissement intelligent. Si un investisseur choisit de prêter une grande somme d’argent sur un seul prêt, il ne fait pas preuve d’éducation financière, et prend un grand risque.

On conseille donc de répartir votre investissement sur plusieurs emprunteurs afin que tous vos œufs ne soient pas dans le même panier. 

Cela aide à moyenner le taux de défaut et à ce que seul un petit montant de votre argent soit affecté si un emprunteur de votre portefeuille ne rembourse pas. Sur la plupart des plateformes, la somme minimale est fixée à 10€ (Mintos, Grupeer). Pour certaines plateformes, elle est fixée à 1€ (FastInvest, Robo.cash, Envestio).

 

Risque crowdlending #4 : Risque de la plateforme elle-même

Un certain nombre de risque existe au niveau de la plateforme elle même, en terme de sécurité, de fraude, et d’insolvabilité. Par exemple, en France, Unilend a arrêté de fonctionner par manque de solvabilité, mais racheté plus tard par Pretup.

 

Si une plateforme devenait insolvable, les contrats de prêt entre prêteurs et emprunteurs existeraient toujours et les remboursements contractuels devraient se poursuivre.

 

Les règles de la réglementation légale stipulent que les plates-formes P2P doivent disposer d’un plan suffisant pour garantir la continuité des remboursements des emprunteurs, que la plate-forme soit solvable ou non. Dans une certaine mesure, cela protège les investisseurs. Toutefois, si une plate-forme P2P devenait insolvable, cela créerait une turbulence importante pour les investisseurs et entraînerait des pertes

 

La fraude sur les plateformes représente un risque important pour le secteur. Essentiellement, les plates-formes doivent tenir leurs promesses. Dans le but de limiter la fraude sur les plateformes, la loi stipule que les plateformes P2P doivent conserver les fonds des clients dans un compte client séparé, séparé de leur propre trésorerie d’exploitation. Les régulateurs de l’UE stipulent que le crowdfunding ou la plateforme P2P doit conserver les fonds du client dans le compte client séparé et ne pas en prendre possession ni le contrôler à aucun moment, ce qui élimine la possibilité que la plateforme soit frauduleuse.

 

Risque crowdlending #5 : Risque d’insolvabilité des partenaires société de crédit

Lorsqu’un investisseur prête son argent sur des sites de P2P Lending, il prête en réalité à des sociétés de crédit. Ces sociétés de crédit présentent un risque d’insolvabilité. La plateforme est censée s’engager pour sécuriser l’investisseur et lui proposer des garanties. Sur ce point là, la gestion des plateformes divergent. Certaines proposent des garanties de non remboursement, d’autres qu’un certain pourcentage, et d’autres pas du tout. L’oeil avisé de l’investisseur doit donc s’intéresser à ce point précis pour diminuer ce risque là au maximum.

 

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter le comparatifs des différentes plateformes de prêt entre particuliers P2P.

 

 

avatar
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback

[…] en savoir plus sur la gestion du risque crowdlending, consultez mon article détaillée à ce […]

trackback

[…] rédigé un article complet au sujet des risques d’investir dans les prêts entre particuliers que vous pouvez consulter […]