indépendance financièreinvestissement

Erreurs fatales : les 3 erreurs à ne pas commettre pour un investisseur

Pour être un investisseur prudent, rentable, intelligent .... il faut éviter les erreurs.

Un investisseur qui fait des erreurs, c’est triste et çà fait mal. 

Ça peut coûter très cher.

Dans cet article, je tire de mon expérience des conseils pour vous éviter de faire des erreurs qui peuvent vous coûter cher !

J’ai synthétisé plus bas 3 erreurs fatales à éviter.

Erreur n°1 Se concentrer sur une seule plateforme

Investir tout son portefeuille sur une seule plateforme, c'est la première erreur.

Si cette plateforme fait faillite, tout votre argent est perdu.

La règle d'or est de diversifier ses placements sur plusieurs plateformes.

Je dirais qu'il faut minimum 3 plateformes pour investir.

Plus le capital est important, plus il faut se diversifier en nombre de plateformes.

D'autant plus qu'ouvrir un compte dans une plateforme est gratuit. Les frais de virement sont gratuits. Alors pourquoi se priver de diversifier quand l'accès est si simple ?

Il convient aussi diversifier le type de plateforme. Vous avez des plateformes à propos de projets industriels d’entreprises ou bien des plateformes pour des prêts pour particuliers. Sachez diversifier par nombre de plateforme mais aussi par type de plateformes.

Retrouvez ici une liste de plateformes par type.

  • Crowdestor pour investir dans des projets industriels et culturels avec des rendements de 15%

[Voir mon portefeuille Crowdestor]

  • Grupeer pour investir dans des projets immobiliers à 13%

[Voir mon portefeuille Grupeer]

  • Mintos, plateforme de prêts 12% de rentabilité

[Voir mon portefeuille Mintos]

  • Grupeer, pour investir dans des prêts particuliers 13%

[Voir mon portefeuille Grupeer]

  • Fastinvest pour placer dans des prêts à la consommation à 12,5%

[Voir mon portefeuille Fastinvest]

  • Peerberry  pour investir dans des prêts à la consommation à 11,5%
  • Robocash pour investir en automatique à 12%
  • Viventor  pour investir dans des prêts à 12%
  • Swaper pour investir dans des prêts à 12%

[Voir mon portefeuille ]

Profitez des bonus +1%

Profitez des offres de bienvenue et ne manquez pas les primes de parrainage sur les plateformes.

Découvrir tous mes parrainages
Investir oui mais comment ?

Je vous propose une répartition stratégique pour votre portefeuille.

Idéal pour vous diversifier !

Répondez à ce questionnaire en 2 minutes et je répondrai sous 48h gratuitement.

Erreur n°2 Nier les impôts

Oublier de déclarer les intérêts aux impôts est une erreur fatale !

Vous devez déclarer aux impôts les intérêts touchés grâce aux plateformes. 

La plupart des plateformes européennes ne pratiquent pas le prélèvement à la source. 

Il vous revient donc de déclarer vos gains en toute honnêteté et franchise. Je n'ai aucun problème avec çà, comme le dit la célèbre citation : "Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ! "

La question qui peut faire débat est la suivante : 

Doit-on déclarer les intérêts gagnés même si on ne les a pas touchés sur notre compte en banque ?

Qu'en pensez-vous ?

Répondez en commentaires !

 

Pensez NET !

Les taux annoncés sont toujours BRUT ! Vous devez donc déduire les impôts pour simuler votre rente réelle nette.

Pour la plupart des investisseurs, vous devrez vous acquitter de la Flat Tax à 30%. Faites donc le calcul de vos intérêts rognés de 30%. 

Ainsi le taux de 12% brut donnera un taux de 8,4% net.

 

 

Comment déclarer aux impôts les intérêts de Mintos, Grupeer, Fastinvest ?

Pour nous faciliter la tâche, la plupart des plateformes nous propose des outils pour connaître le montant précis gagné pour une année fiscale.

Vous n'aurez ainsi plus qu'à inscrire dans votre déclaration d'impôts les valeurs extraites de ces outils de reporting.

Les obligations légales pour tout résident français sont les suivantes : 

  • Déclarer un compte détenu à l'étranger
  • Déclarer la somme des intérêts à ses impôts sur le revenu fiche numéro 2047 à reporter sur le formulaire général.

Rapprochez vous de votre centre des impôts si vous avez des doutes. 

Car il est important de bien réaliser votre déclaration d'impôts dans les règles.

Contact personnel

Une question ? Je réponds en direct sur Messenger

Erreur n°3 Etre obsédé par le rendement seul

Prendre en compte le seul critère du rendement est une erreur.

Oui il faut regarder le taux de rendement mais il ne faut pas se laisser tromper non plus.

Il faut considérer un ensemble de critères pour évaluer la confiance à accorder dans  une plateforme. Evaluer le risque associé au rendement. C'est tout l'enjeu !

Pour vous aider à cela, en 1 coup d'oeil, vous avez accès à un comparatif des plateformes ci-dessous.

Tableau comparatif des plateformes de P2P Lending

Comparatif des plateformes

Un magnifique tableau de synthèse.
Découvrez quelle sera votre prochaine plateforme
Pour diversifier votre portefeuille en P2P

Pour synthétiser

  • Diversifiez au maximum sur des plateformes de confiance
  • Soyez droits et honnêtes vis à vis de la fiscalité. N'oubliez pas que les taux sont affichés brut.
  • Sélectionner les plateformes de confiance sans vous fixer comme unique critère le taux de rendement.

Contact personnel

Une question ? Je réponds en direct sur Messenger

Profitez des bonus +1%

Profitez des offres de bienvenue et ne manquez pas les primes de parrainage sur les plateformes.

Découvrir tous mes parrainages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *