Dans ce bilan mensuel, vous trouverez mon bilan du mois de janvier 2020.

Plus bas, vous retrouverez un résumé des actualités des plateformes du mois de janvier et les actions que j’ai prise. Les actualités en Janvier 2020 ont été très exceptionnelles. La chute d’Envestio et Kuetzal ont laissé des traces. Je reviens sur les événements de ce mois chargé en secousses.

 

Je rappelle que mes articles ne constituent en rien un conseil en investissement. Je vous dévoile en toute transparence mes chiffres et mes choix. Il vous appartient de faire vos choix en toute responsabilité. Je ne vous vend pas du rêve mais vous publie la réalité des chiffres.

 

Bilan chiffré du mois de janvier 2020 en crowdlending

.:: Bilan au niveau des intérêts touchés

J’ai touché 301€ pour le mois de janvier pour un capital de 39 376€ au 01.01.2020. Soit 19% de mon objectif de 2 000€ par mois.

301€ 19%

Comme annoncé le mois précédent, j’ai ouvert un compte sur une nouvelle plateforme CRWODESTOR.

Le montant des intérêts provient des sites suivants :

DMO Consulting repartition des intérets par plateforme

Plateforme les intérets par plateforme

Pour voir mon portefeuille complet c’est ici.Retraite invesiir complément

Retrouvez tous mes liens de parrainage sur cette page

[thrive_leads id=’2600′]

.:: Bilan au niveau du capital

J’enregistre une perte directe de – 5 847€, soit – 14,8%. Je vous explique plus bas le détail.

 

Mon portefeuille en crowdlending au 1er Janvier 2020 est constitué de la manière suivante :

Portefeuille P2P Lending

et il devient ainsi au 31 Janvier 2020 avec la perte des investissement Envestio et Kuetzal (voir explications plus bas)

[thrive_leads id=’2600′]

 

Actualité des plateformes janvier 2020

Les annonces de liquidation de Kuetzal et Envestio qui part avec la caisse, l’actualité des plateformes de P2P Lending a été largement secoué.

Par manque de temps, je ne vais pas détaillé tout ce qui s’est passé, mais plutôt tirer le bilan des faits et quel enseignement en tirer pour un investisseur.

C’est bien là l’essentiel à retenir.

 

Kuetzal – une plateforme qui promettait des taux de rendement de plus de 18% meurt le 12 Janvier 2020

Bilan Janvier 2020:

  • Perte de l’ensemble de mon capital investi 834€

 

Pourquoi j’avais investi dans cette plateforme ?

  • Attiré par les rendements élevés
  • Rassuré par mes premiers tests et virements
  • Mais conscient que cette plateforme était très risquée

J’avais conscience qu’investir dans cette plateforme relevait d’un risque FORT.

 

J’ai attendu patiemment que cette plateforme fête son premier anniversaire en Juillet 2019 car j’avais comme règle de base qu’une plateforme doit avoir au moins 1 an pour faire ses preuves.

 

J’ai donc commencé prudemment à investir et j’ai rajouté au fur et à mesure. Les virements fonctionnaient dans les 2 sens. Je recevais les intérêts en temps et en heure. Jusqu’à présent, tout fonctionnait bien.  J’ai lu des interviews d’investisseurs qui ont rencontré le CEO et l’entreprise était bien réelle. J’avais aussi attendu que la plateforme propose des projets avec BuyBack Garantee.

 

J’avais évalué le risque à propos de projets qui potentiellement ne seraient pas aboutis. MAIS il existe bien un risque à propos de la plateforme ELLE MEME, comme je le précise dans l’article sur les 5 risques majeurs du crowdlending.

 

En décembre 2019 quand les échos manifestaient que certains projets étaient des projets creux.

Rapidement le doute s’est installé et la destinée devenait de plus en plus évidente pour tous. La faillite de Kuetzal est désormais déclaré le 12 Janvier 2020.

Cher investisseur de Kuetzal,

Notre équipe souhaite s’excuser des retards de paiement et des réponses aux e-mails reçus.

Malheureusement, nous devons informer que Kuetzal annonce une liquidation, de plus, la société ne traitera que les retraits des fonds, la société n’accepte plus de nouvelles demandes de projet, les inscriptions des investisseurs et les dépôts. La réputation de l’entreprise a été suffisamment mise à mal au cours des dernières semaines, et la direction de Kuetzal ne voit pas de moyen de récupérer l’activité des investisseurs, il se peut donc que nous ne revenions pas au processus de travail habituel. La mission de l’entreprise n’est peut-être plus atteinte.

En raison du nombre élevé de rapports, de réclamations et de messages négatifs, SEB Bank et PAPAYA (les deux seules banques utilisées par Kuetzal) ont initié le contrôle AML et ont temporairement bloqué les comptes bancaires de Kuetzal. Kuetzal n’est actuellement pas en mesure d’effectuer des opérations pendant une période indéterminée. La direction de Kuetzal vise à rétablir l’activité des deux comptes bancaires opérationnels et à effectuer des rachats et des retraits dans les plus brefs délais respectivement.

Kuetzal tiendra les investisseurs informés.

Nous n’avons pas pu faire de Kuetzal un acteur performant sur le marché du crowdfunding. Nous viserons cependant à sortir du marché en douceur avec un minimum de répercussions sur nos clients et l’ensemble du marché du financement participatif. Les fonctionnalités du site seront par ailleurs limitées, seule la zone utilisateur sera conservée. Toutes les fonctions de la zone utilisateur continueront de fonctionner comme auparavant.

En cas de problèmes techniques avec les retraits ou toute autre question, nous vous prions de bien vouloir utiliser notre mail de contact au lieu des réseaux sociaux ou du téléphone portable pour recevoir le service le plus rapide.

Courriel de Kuetzal:
info@kuetzal.com

 

.:: Mon Bilan Kuetzal et la leçon apprise

  • Veiller à l’appât du haut rendement
  • Relativiser ce qu’on est prêt à perdre plus que ce qu’on est prêt à gagner avec un rendement plus grand
  • Un rendement à 12% est réaliste
  • Au delà de 18% de rendement méfiance et vérification plus fines sont nécessaires pour vérifier la véracité du projet

 

Mon portefeuille Kuetzal perd donc toutes ses feuilles !

 

Mais ce n’est pas la pire perte puisqu’Envestio a aussi subit une secousse mortelle, comme si ca ne suffisait pas !

 

Envestio une plateforme qui fait désormais parti du passé

J’avais investi dans cette plateforme depuis maintenant 1 an et tout fonctionnait très bien. Donc logiquement ma confiance a augmenté. Jusqu’à présent j’avais toujours décidé de ne jamais dépasser 10% de mon portefeuille sur des plateformes à risques.

Donc j’avais laissé travaillé 3 000 EUR toute l’année 2019.

 

En fin d’année 2019, mon bilan Envestio était très positif en terme de rendement et de fiabilité et j’ai cru bon de booster mon rendement…

Envestio interrets par mois

Manque de chance, c’était justement pas le bon moment !

 

Bilan du mois de Janvier 2020 :

  • Perte total du capital à hauteur de -5 031

Envestio portefeuille final

Envestio cesse d’exister le 21 Janvier 2020 sans explications.

Le site ne fonctionne plus et aucune communication officielle n’a lieu !

 

***

Je décide de me joindre au mouvement et porter plainte contre Envestio pour fraude.

 

J’ai pu récupérer toutes mes preuves (virements bancaires + copies d’écran + emails recu par Envestio ) et envoyer le dossier à l’avocat désigné. La suite du dossier est confidentiel, mais je vous tiendrai au courant si j’ai pu récupérer mes fonds. Le temps sera long mais la démarche est très sérieuse.

C’est à cause de ce travail fastidieux que je n’ai pas eu le temps de mettre à jour le blog à temps. Désolé pour mes lecteurs fidèles !

Quelques chiffres sur l’enjeu de ce procès:

  • 1 730 investisseurs ont signé la poursuite judiciaire
  • 10 millions d’euros sont en jeu
  • 78 171€ ont été levé en quelques jours pour financer les frais d’avocat sur GoFundMe

J’ai un petit espoir de récupérer quelque chose même si j’enregistre la perte comme définitive.

 

.:: Mon bilan Envestio et ma leçon apprise

  • La même conclusion que Kuetzal à propos de l’appât du rendement sur des plateformes à haut rendement
  • Même si la confiance est installée, toujours être exigent sur la transparence et rester prudent
  • Une petite équipe de 3 personnes représente un risque pour une plateforme dès qu’il y a un changement
  • L’enjeu de confiance n’est pas le système de P2P Lending en lui même mais la droiture des gens qui le dirige.

 

Mon avis sur la situation

D’une manière générale, je pense que ces 2 plateformes permettent de faire mûrir le marché pour plus de transparence. Au début de l’apparition de ces plateformes, il y a une excitation 2017-2018, puis en 2020 des abus à l’image de Kuetzal et Envestio, puis une maturité qui arrive cette année. Je pense qu’on arrive à maturité et les réactions des autres plateformes sont intéressantes: plus de transparence exigée pour que la confiance s’installe à nouveau.

Je crois qu’il est donc désormais bien important de vérifier la fiabilité de la plateforme et ne pas seulement se fier aux rendements élevés affichés.

Ceci dit je distingue bien 2 types de plateformes: les plateformes destinées à financer des gros projets d’entreprise (type Kuetzal, Envestio) et les plateformes destinés à financier des crédits à des consommateurs.

 

Que deviendra mon portefeuille ?

Encore plus de diversification !

Le mot d’ordre pour réduire le risque est donc de bien s’assurer de la fiabilité de la plateforme mais surtout de diversifier comme je le recommande sur l’article des erreurs fatales d’investisseurs

 

 

Voici les plateformes que j’étudie en ce moment pour investir et répartir mon capital.

  • Twino car long historique et nombre d’investisseurs > 15 000
  • IUVO Group
  • Viventor
  • Lendermarket
  • En réflexion pour trouver une alternative sérieuse au Livret A

Dans les prochains mois je vais donc répartir mon capital dans d’autres plateformes, et procéder à des retraits pour ré équilibrer.

 

 

Fastinvest : mise à jour de Janvier

Un rendement bon de 12,4% observé. La plateforme tient ses promesses jusqu’à présent.

 

Mais suite à la crise des autres plateformes, j’attends plus de transparence en particulier sur les sociétés de crédit dont on n’a pas l’identité (comme je le précise sur mon avis complet Fastinvest)

Je vais donc réduire mon capital sur cette plateforme et le répartir dans d’autres plateformes.

Mon portefeuille FastInvest

Lire mon avis fastinvest

Ouvrir un compte gratuit sur Fastinvest

[thrive_leads id=’2600′]

Grupeer

Grupeer

La valeur de mon portefeuille Grupeer ici dans le graphique ci dessous :

Mes dépôts et retraits : aucun dépôt et retrait ce mois ci, et ce depuis novembre 2019.

Je laisse travailler les intérêts composés et je laisse travailler jusqu’à atteindre 5 000€ comme capital cible.

 

Voir mon portefeuille grupeer

Lire mon avis grupeer

Créer un compte Grupeer gratuitement

[thrive_leads id=’2600′]

 

Mintos

Mintos continue d’attirer beaucoup d’investisseurs. Les chiffres sont impressionnants. En Janvier, l’heure est au bilan de l’année précédente.

En résumé, les chiffres de 2019 sont 2 fois mieux que 2018.

Logo Mintos

Les intérêts Mintos mois par mois

Mes retraits Mintos: aucun retrait ni dépôts ces 2 derniers mois.

Peerberry

J’ai renforcé en Janvier + 1 000€ sur Peerberry

Peerberry Portefeuille Investir DMO COnsulting

Peerberry

Peerberry intérêts mois par mois

[thrive_leads id=’2600′]

Crowdestor

Taux moyen constaté : 15%

 

 

RoboCash

Robocash est en perte de vitesse et de performance. Je vais doucement retirer mes fonds et laisser terminer les prêts en cours en désactivant l’auto invest.

Je ne recommande plus cette plateforme qui propose peu de diversification et peu de volumes.

Voir mon avis Robocash

Visitez le site de Robocash

 

Mes outils financiers

.: NEO Banque N26

 

J’utilise la nouvelle banque N26 pour mes transactions et l’utlisation de CB à l’étranger sans frais de change.  Les virements sont instantanés de compte N26 à compte N26, c’est pratique !

Si vous cherchez une banque pour payer moins de frais à l’étranger, ce compte peut vous intéresser.

 

.: NEO Banque Revolut

 

J’utilise aussi la néo banque Revolut pour les virements à l’étranger en particulier des virements en devises EURO DOLLARS.

 

Voir aussi :

Leave a Comment